Jan 01 2018

Un immense potentiel de transformation

Le désarroi dans lequel nous nous trouvons est en fait une aubaine : il témoigne de notre sensibilité. Ceux qui traversent la vie sans le moindre sentiment de détresse sont inconscients. La détresse induite par notre prise de conscience recèle un immense potentiel de transformation, un trésor d’énergie dans lequel nous pouvons puiser à pleines mains et que nous pouvons utiliser pour construire quelque chose de meilleur, ce que l’indifférence ne permet pas.

JIGME KHYENTSE RINPOCHE (b. 1964)

Lien Permanent pour cet article : http://sylvaine-yoga.com/spiritualite/5364/

Déc 26 2017

L’Altruisme, une réponse aux défis de notre temps

On parle des crises, et il y a des crises de toutes sortes :
des crises personnelles, on parle d’une vie trépidante, du stress, qui ne se plaint pas de certaines conditions de vie au travail, dans la société, ce malaise dont on parle, le fait que l’âge moyen d’entrée dans la dépression soit passé de 27 ans à 16 ans !
Il y a bien sûr à moyen terme, l’aspiration de s’épanouir dans l’existence (…)
et puis il y a un défi tout à fait nouveau qui symbolise parfaitement l’homme au bord du précipice. Pour la première fois de l’Humanité, les activités humaines ont un impact majeur sur l’avenir de notre planète, de la biosphère, et de l’espèce humaine. C’est un défi nouveau auquel nous ne sommes pas préparés, ni intellectuellement, ni émotionnellement…

Matthieu Ricard

 

Lien Permanent pour cet article : http://sylvaine-yoga.com/ethique/laltruisme/

Déc 25 2017

La patience, une capacité en nous…

La patience est, en essence, la capacité de supporter la souffrance sous toutes ses formes. Cette vertu est comparable à un terrain fertile où les fleurs des trois disciplines peuvent s’épanouir en répandant le parfum suave de leurs qualités. Pareille aussi à la clôture qui protège ces fleurs, la patience présente trois aspects :

il y a d’abord la patience qui permet d’assumer le fardeau des souffrances et des difficultés rencontrées lorsqu’on œuvre à son propre bien et à celui des autres ;

puis la patience d’accepter, imperturbablement, tous les maux que les autres peuvent nous infliger ;

et enfin, la patience qui consiste à ne pas craindre les enseignements profonds, comme ceux sur la vacuité [….].

 

Le Trésor de précieuses qualités, p. 393-6.

KANGYUR RINPOCHE (1897-1975)

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://sylvaine-yoga.com/eveil/la-patience-une-capacite-en-nous/

Nov 05 2017

Altruisme et voie spirituelle

Nous sommes tous Un comme les

vagues à la surface du grand Océan…

 

Conférence donnée par Gérard Pilet,

moine Bouddhiste Zen

« Le sage aime comme le feu chauffe et éclaire… »

Lien Permanent pour cet article : http://sylvaine-yoga.com/eveil/nous-sommes-tous-un-comme-les-vagues-a-la-surface-du-grand-ocean/

Nov 04 2017

L’Esprit d’Éveil

S’engager sur la voie du Bouddha permet

d’acquérir la Sagesse et développer la Compassion

qui conduiront à l’Esprit d’Éveil que chacun souhaite autant

pour soi-même que pour tous les êtres.

C’est cet Esprit d’Éveil,

appelé « Bodaïshin » dans la tradition zen sôtô,

qu’évoque l’invité de Sagesses Bouddhistes,

Roland Yuno Rech.

 

Lien Permanent pour cet article : http://sylvaine-yoga.com/eveil/lesprit-deveil/

Articles plus anciens «

« Articles plus récents