Imprimer ce Page

Comme un poisson dans l’eau

Comme un poisson dans l’eau…

 

 Me voici rendue à la lisière de l’infini, tel Matsya échoué

sur les rives du lac Manasarovar,

poussée par la curiosité du désir de connaissance.

« Comme un poisson dans l’eau »,

flottant au gré des flots, entre deux eaux,

je me sens étroitement unie avec l’élément, en totale symbiose…

Mon corps, constitué au trois quarts d’une eau physiologique

de la même composition que l’eau de mer,

semble fusionner avec ce milieu dense

à travers mon enveloppe corporelle.

 

« L’âme est un océan sous une peau » Henri Michaux

 

Par cette osmose naturelle, je me fonds avec la matrice

telle la goutte d’eau, composante vitale,

unique et nécessaire de l’océan des origines.

Il n’est rien de tout mon corps qui ne soit

imprégné du ravissement et du plaisir de l’eau.

De même que les ruisseaux rejoignent toujours la mer,

l’eau salée dont je suis faite fusionne avec l’eau qui me porte…

Espaces intérieur et extérieur se confondent

au point de ne faire plus qu’Un.

Comme le poisson,

sans passé ni futur, sans souvenir ni devenir,

je respire l’instant présent

pareil au premier souffle de ma vie incarnée.

Je suis sans attente…

Ô temps suspends ton vol…

 

« La rose est sans pourquoi, fleurit parce qu’elle fleurit,

n’a souci d’elle-même, ne désire être vue »

Le Pèlerin Chérubinique – Angelus Silesius

 

Comme le poisson,

je baigne dans un espace infini de liberté et de plaisir.

Théâtre de sensations archaïques retrouvées,

je m’abandonne avec délice à la détente.

Je chéris cet instant qui s’étire lentement

comme la plus précieuse des offrandes…

 

« Le passé est une histoire, le futur est un mystère,

le moment présent est un don

c’est pourquoi nous l’appelons PRÉSENT »

Proverbe indien

 

Au cœur de cet espace paisible du vide mental,

plénitude de la Conscience pure retrouvée,

l’expression du Soi s’épanouit et, dans ce silence intérieur,

la vacuité de l’esprit propre à la méditation…

 

« L’état de conscience, qui est méditation, vous rend capable

d’agir comme un être humain total. L’énergie alors n’est pas

divisée en souvenir et réaction, en pensées et en émotions.

L’être entier est pénétré de cette énergie globale, non divisée.

Ainsi, dans l’état de méditation, vous vivez dans cette totalité

comme le poisson vit dans l’eau »

L’Énergie du Silence –  Vimala Thakar

Sylvaine.

Extrait de mon mémoire de fin d’étude « De la mer au yoga »

 

Lien Permanent pour cet article : http://sylvaine-yoga.com/comme-un-poisson-dans-leau/