Archives de la Catégorie : L’Impermanence

Oct 16 2021

La compréhension de la vacuité des phénomènes

      La vacuité des phénomènes (1ère partie)          La vacuité des phénomènes (2ème partie) Invités: Roland Rech et Christophe André        Invités: Roland Rech et Christophe André   Tich Nhat Hanh – Pourquoi sommes-nous vides d’existence propre ?               

Lien Permanent pour cet article : https://sylvaine-yoga.com/impermanence/comprehension-de-la-vacuite-des-phenomenes/

Mai 22 2021

Qu’il vienne, qu’il vienne, le temps dont on s’éprenne…

Qu’il vienne, qu’il vienne, Le temps dont on s’éprenne. J’ai tant fait patience Qu’à jamais j’oublie. Craintes et souffrances Aux cieux sont parties. Et la soif malsaine Obscurcit mes veines. Qu’il vienne, qu’il vienne, Le temps dont on s’éprenne. Telle la prairie A l’oubli livrée, Grandie, et fleurie D’encens et d’ivraies, Au bourdon farouche Des …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://sylvaine-yoga.com/impermanence/quil-vienne-l-temps-dont-on-seprenne/

Avr 18 2021

Ces liens qui nous font vivre

Comment la notion d’interdépendance peut elle expliquer et atténuer la crise sanitaire mondiale que nous traversons ? Comment des valeurs telles que l’altruisme et la solidarité peuvent elles nous aider ? Et en quoi le développement de la vie intérieure est-il l’antidote à cette crise ?   Christophe AndréVivre la crise, tous ensemble Christophe AndréVivre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://sylvaine-yoga.com/meditation/ces-liens-qui-nous-font-vivre-avec-christophe-andre/

Jan 10 2021

Être en forme et le rester

Lien Permanent pour cet article : https://sylvaine-yoga.com/presse/etre-en-forme-et-le-rester/

Nov 02 2020

Sois joyeux, tâche d’être heureux…

Au regard de la mort et de l’impermanence de toutes choses, Nos projets ordinaires ne sont que duperies. Comment se fier aux huit préoccupations mondaines Aussi évanescentes que les couleurs de l’arc-en-ciel ? DRIGUNG JIGTEN GONPO (1143-1217)   Desiderata, The Poems of Max Ehrmann, 1927 Desiderata Va tranquillement au milieu du vacarme et de la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://sylvaine-yoga.com/impermanence/9128/

Articles plus anciens «